sirtom

Le démarrage

  • Pour faire votre compost, il vous faut d'abord déterminer votre technique de compostage. Vous pouvez soit utiliser un composteur, soit définir un endroit dans le jardin ou bien compostez directement sur place avant vos plantations. Dans ce dernier cas, creusez une tranchée d'une largeur et d'une hauteur de bêche. Il faut que votre compost soit à mi ombre mi soleil. 

  • Débutez votre compost par une couche de brindilles ou de branchages qui favorisera une bonne aération. Disposez ensuite vos déchets par petites couches en intercalant divers types de matières (cendres, pelouses, branchages, épluchures, marc de café, coquilles d’œufs...) 

  • Brassez tous les mois votre compost pour bien mélanger toutes les matières et favoriser la fermentation. Le compost est un microcosme. Il faut qu'il garde un certain degré d'humidité et de chaleur pour bien fonctionner. Au moment des fortes précipitations, couvrez-le pour éviter que les nutriments soient " lavés " par les pluies. En été, arrosez le compost pour garder un bon taux d'humidité. 

  • Vous saurez que votre compost fonctionne si vous avez de nombreux vers de terre. Le temps d'obtention d'un bon terreau est de 9 à 12 mois, suivant la période de l'année. Vous pourrez alors l'incorporer dans votre terre pour nourrir vos plantes. 


Il faut éviter de jeter au compost certaines mauvaises herbes, surtout celles montées en graines car elles peuvent favoriser leur prolifération. N'utilisez pas non plus les déchets ayant subi un traitement chimique comme les désherbants, pesticides, fongicides et autres produits néfastes pour l'environnement et pour notre terre.

Enfin, vous ne mettrez pas dans votre composteur: 


  • Plantes malades 
  • Viande, notamment les os 
  • Poisson, notamment les arêtes 
  • Huîtres, moules 
  • Produits laitiers 
  • Pelures d'orange, de citron ou de pamplemousse

Si votre compost ne se dégrade pas, cela peut-être dû à une mauvaise proportion de certains déchets. 

En effet, il faut respecter une proportion de carbone/azote. Certaines matières, telles que la tonte de gazon, produisent très rapidement de la matière azotée. Or, il est nécessaire d'avoir dans le compost de la matière qui en se dégradant, produit beaucoup de matière carbonée, c'est le constituant du compost. 

Les déchets carbonés sont en général les " déchets bruns ", durs et secs comme par exemple les branches d'arbres, les feuilles mortes, la paille, les branchages broyés, le papier, le carton. 

Les déchets azotés sont les " déchets verts ", mous et humides comme les épluchures de fruits et légumes et les tontes de gazon.

Pour avoir un compost idéal, il faut en général fournir une part de matière carbonée pour une à deux parts de matière azotée

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous appeler au : 02.37.23.32.63

Demande de contact
sirtom

(*) Champs obligatoires

sirtom